Source And You

Eau naturelle

L’eau présente dans notre corps est vital pour une bonne hygiène de vie. Sa qualité biochimique, et la quantité idéal est de 1,5 à 2 L/jour, sa structure physique sont indispensable à ses 5 rôles dans notre corps. Si nous potentialisons ses critères, elle va posséder jusqu’à 40 propriétés anormales composées hydrogéné qui vont lui conférer des propriétés thérapeutique. Les hautes technologie de VeryWell And You nous permette d’y accèder.

L’eau qui est la Mère des mers nous constitue à 99,1 % dans la cellule. Elle nous hydrate, nous nettoie au quotidien et intervient dans les processus biochimiques. Avant les années 60 l’eau biocompatible se disait eau salubre mais depuis 1962 le terme s’est transformé en eau potable qui selon sa définition, ne doit pas nuire à la santé. Mais une eau contenant des pesticides, des hormones stéroïdes, fluor, aluminium… peut-elle être vraiment potable ? La réponse vous la connaissez déjà.

A ce jour, il existe un terme qui regroupe les eaux que nous buvons, EDCH (eaux destinées à la consommation humaine). Les EDCH regroupent les eaux du robinet, eaux de sources et eaux minérales. Elles sont puisées dans les nappes phréatiques, les rivières, lac de retenu, canaux…

Les eaux minérales : Ces eaux doivent avoir une minéralisation constante dans le temps et ne doivent subir aucuns traitements chimiques. Elles peuvent avoir un résidu à sec à  180° à plus de 2000 mg/l (Hépar par exemple). Elles sont considérées comme des eaux thérapeutiques et ont une législation différente des autres eaux.

Les eaux de sources : Ces eaux ne doivent pas subir de traitements chimiques mais par contre n’ont aucune obligation d’avoir une minéralisation constante dans le temps (exemple Cristalline).

L’eau du robinet : C’est l’eau la moins chère du marché mais elle subit plusieurs traitement pour la rendre potable mais contient toujours des pesticides, hormones stéroïdes, fluor, aluminium, chlore…

Ces trois eaux ne sont pas biocompatibles avec nos cellules d’un point de vue physico-chimique et le plastique des eaux en bouteilles en contact de la lumière et chaleur dégagent dans l’eau du formaldéhyde et acétaldéhyde.

Les Produits Source And You

Vitalizer Plus
L’Osmoseur

Eau Hydrogénée IDROGEN

Bénéfices

Vous me direz quelles eaux boire et quelles sont les bénéfices d’une bonne eau pour nos cellules ?

 Les bénéfices d’une bonne eau est qu’elle soit salubre ou biocompatible

  • 1/ Qu’elle nous hydrate quotidiennement,
  • 2/ Nettoie notre corps,
  • 3/ Aide à la production du collagène,
  • 4/ Aide nos articulations,
  • 5/ Thermorégulatrice,
  • 6/  est passeuse de l’information. Le corps n’étant pas que de la matière.
  • 7/ Intervient aux niveaux macro molécules (A savoir qu’une protéine mal hydratée ne remplira pas correctement ses fonctions, et même au niveau de l’ADN notre empreinte génétique.
  • 8/ Quelle soit vivante et bien structurée,
  • 9/ Quelle soit vecteur de bonne santé et vitalité.

Caractéristiques

Caractéristiques de l’eau biocompatible

Pour commencer, une eau biocompatible doit avoir plusieurs caractéristiques.

pH, résistivité, ORP, potentiel d’oxydo-réduction, Rh2

pH : Cette abréviation signifie potentiel d’Hydrogène, c’est un facteur magnétique, celui de la concentration de protons, c’est la capacité énergétique de l’eau. Entre 6 et 7. Boire une eau alcaline ne sert à rien étant donné que l’estomac produira automatiquement des protons pour tamponner ce changement. Il faudrait boire des litres à un pH de 10 (pH de la soude caustique) pour modifier le terrain et nous ferait basculer vers les maladies. Le pH acide favorise les interactions magnétiques. Une eau légèrement acide, ayant un pH juste en dessous de 7, est indispensable pour remplir convenablement son rôle de catalyseur de presque toutes les réactions biochimiques, elle est également indispensable à une bonne assimilation des vitamines, métaux, sels minéraux et protéines des aliments dans les échanges cellulaires.

ORP : L’ORP où potentiel d’oxydo-réduction est pour une eau qu’elle est soit oxydante ou réductrice (antioxydante). C’est une variable du RH2

Le Rh2 : Il se calcule grâce au pH, température, ORP. Ce paramètre est un facteur électrique (capter ou libérer des électrons) il est la résultante d’une équation [W. Nernst] incluant le potentiel électrique (valeur oxydante ou réductrice (Redox) E et le pH, c’est la capacité régulatrice de l’eau. Le rH2 a une échelle allant de 0 à 42, l’idéal est de 21, la neutralité ou indifférence Redox est à 27. Une eau dont le rH2 est inférieur à 27 est dite réductrice (anti-oxydante) et oxydante lorsque le rH2 est supérieur à 27. La réduction a un effet bénéfique de reconstruction cellulaire alors que l’oxydation a un effet de délétère de combustion.

Résistivité : Elle se mesure en ohms. Elle est l’inverse de la conductivité. Plus une eau est minéralisée plus elle est conductrice et donc sa résistivité chute. Une eau pure est une eau contenant moins de 10 mg/litres de minéraux. Par contre, une très bonne eau d’un point de vue résistivité doit-être entre 6 000 ohms et 50 000 ohms et seule l’osmose inverse peut apporter cela.

 

Technologie

Les différents systèmes du marché :

Quelles technologies pour avoir une eau pure, structurée et vitalisée ?

A) L’osmoseur est la première étape pour la filtration. Il vous apporte une eau proche de la pureté avec une résistivité élevée et un pH en dessous de 7. Rien ne peut le surpasser en filtration.

C’est si vrai qu’à Las vegas, pour filtrer l’eau des douches et toilettes, l’osmoseur est requis. L’osmoseur est généralement constitué de plusieurs filtres.

 

Pour l’osmoseur domestique sur plan de travail, les composants :

  1. 1/ Préfiltre à sédiments (A changer tous les 6 mois)
  2. 2/ Préfiltre à charbon actif pour filtrer bactéries, micro-organismes, chlore… (tous les 6 mois)
  3. 3/ La membrane d’osmose inverse qui est la clé de la filtration car elle vous filtre tout même si ce n’est pas à 100 % (1 fois par an)
  4. 4/ Et le post-filtre à charbon (tous les 6 mois).

Faire un thé, un café avec une eau pure n’a rien à voir avec une eau filtrée au charbon actif ou type brita. Les saveurs sont décuplées du fait que l’eau soit peu minéralisée.

 

B ) Revitaliser son eau grâce au Vitalizer Plus.

Le vortex est le programme de l’univers. On le retrouve dans les galaxies, les cyclones, tornades, dans les plantes et légumes (roses, chou romanesco…).

Le Vitalizer plus crée un vortex grâce à mouvement dynamique (le bas aspirant le haut comme dans la Nature). Ce tourbillon ou tornade de molécules d’eau qui se crée à l’intérieur du pichet d’eau peut être comparé à une équipe de rugbyman ou de joueurs de football qui vont se passer le ballon très rapidement (le ballon étant un photon ou onde électromagnétique).

Le vortex à cette particularité de créer un domaine de super-cohérence qui va au-delà du domaine de cohérence des travaux de Marcel violet (un ingénieur dont j’apprécie ses travaux). 

 

 2 vidéos  pour expliquer le domaine de cohérence:

L’eau dynamisée ou biodynamisée, structurée, vitalisée, magnétisée par le Vitalizer Plus hydrate 4 fois plus qu’une eau normale et 6 fois plus rapidement. Correctement hydratées nos cellules se détoxifient et se régénèrent plus rapidement

  1. 1/ Hydratation rapide au niveau cellulaire (revitalisation complète du corps) ;
  2. 2/ Oxygénation accrue au niveau cellulaire; 
  3. 3/ Amélioration de l’endurance et réduction du temps de récupération lors d’exercice intense 
  4. 4/ Diminution des radicaux libres 
  5. 8/ pH légèrement alcalin 
  6. 6/ Activation des enzymes. Support du système immunitaire.  
  7. 7/ Meilleur équilibre métabolique 
  8. 8/ Meilleure absorption des nutriments et de la communication extra-cellulaire (bio-photons)
  9. 9/ Amélioration de l’élimination des déchets intra-cellulaires
  10. 10/ Emissions d’infrarouge lointains
  11. 11/ Apport important d’ions négatifs, bénéfique pour le bien-être

 

  1. Pour les adeptes de l’homéopathie, Vitalizer Plus utilise le mouvement centripète (vortex vers l’intérieur) et lévogyres (sens inverse des aiguilles d’une montre)

Photo 1 :

Les globules sont agglutinés en forme de “rouleau”, ce qui ne permet pas une bonne oxygénation du corps, perte de leur charge électrique, mauvaise absorption des nutriments… Ceci est dû aux champs électromagnétiques qui polarisent les globules rouges. Les globules rouges contiennent de l’hémoglobine qui contient du fer.

 

Photo 2 :

10 minutes après avoir bu une eau structurée, les globules rouges sont séparés, retrouvent leur charge électrique, ce qui permet une meilleure oxygénation du corps et une meilleure absorption des nutriments. Diminution des maladies cardio-vasculaire…

 

Photo 3 :

Mon champ énergétique via BIO-WELL (version plus petite du GDV du professeur Konstantin Korotkov. Le Ki, Chi ou énergie vitale et l’ensemble de toutes les fréquences de nos cellules. Ce champ énergétique est à notre niveau notre protection comme l’est celui du champ magnétique terrestre.

 

Test Kirlian de Stéphane Dumortier au salon bien être :

Frottis du doigt sans et avec le vitalizer plus :

 L’ OSMOSEUR : dernière génération, portable, avec production d’eau intégrée chaude osmosée !

LE VITALIZER: optimisez le potentiel de votre eau en augmentant ses propriétés !